• Ce poste comprends l'ensemble des réseaux en PER, nourrices, tuyaux pvc, chauffe-eau thermodynamique, étanchéité et les raccordements à la viabilité et pluvial.

     

    TOTAL :     3952,77 €


    votre commentaire
  • Mise en eau

    Voici mon arrivée générale avec le compteur, un coude qui ira dans ma future maison et un coude qui part alimenter le jardin.

    Et c'est bien ici que l'on a eu le plus de fuite d'eau. 

    Raccords pas assez serrés en général. Le téflon, ou il y en a trop ou pas assez. La résine semble être mieux indiquée pour l'étanchéïté.

     

    Jojo a tout resserré, dévissés les raccords craignos, remis du téflon avec de la résine par dessus pour être sûr. 

    Nous avons encore un petit raccord qui suinte. Jojo va en perdre le sommeil.

     

    Toutefois, nous avons pu installer l'eau dans l'évier du garage et le jardin. A l'intérieur nous attendons les meubles. 

     

    Mise en eau

     

    Vous pouvez applaudir. Vous n'imaginez pas ce que l'eau courante apporte en confort dans votre vie! Fini d'aller soulever la trappe sous le trottoir!

    NB : la minuscule vis insignifiante que l'on avait trouvée dans la boîte du mitigeur et que l'on avait bazardée quelque part dans un carton car on ne savait pas à quoi elle servait...

    C'est lors de la mise en eau de l'évier que nous avons eu la réponse, lorsque le bec du mitigeur a jailli jusqu'au plafond à l'arrivée de l'eau. 

    Voilà, elle servait à le bloquer. On le sait maintenant. 

     

     


    votre commentaire
  • Pour optimiser la venue de Morgan (le seul qui comprend quelque chose), nous nous sommes attribués les petites taches à notre portée pour que lui puisse se consacrer aux plus difficiles. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    Couper le surplus de gaines et dénuder les fils, les brancher sur la prise. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    Le fil rouge (ou marron parfois) sur le L, vert/jaune au milieu et s'il reste un fil, le mettre sur le dernier trou de libre. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

     

    Les prises internet c'est plus délicat, les fils sont tous fins, on a peur de tout casser et surtout on se demande comment ça peut fonctionner tellement ça semble fragile. 

    Bref, au delà de cette "perplexitude", le branchement est simple : le fil foncé sur sa couleur, le fil clair sur le triangle blanc de sa couleur. Bien enfoncé dans le creux, puis couper au cutter sans se couper les doigts. Refermer le clapet. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    Les volets roulants, nous avons du les gainer nous-même. Il me semble que nous n'avions pas le matériel adéquat le jour où nous avions percé les murs. 

    Alors nous avons appliqué à la lettre les explications de Morgan : scotchage du fil de cuivre sur l'aiguille. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

     

    Un qui pousse, l'autre qui tire. 

     

    Mine de rien, ça nous a pris pas mal de temps. 

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    Dans l'atelier, les luminaires sont posés. 

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    En une journée, Morgan, tout seul, a fini de brancher le compteur principal dans le garage et le compteur divisionnaire dans le magasin. 

    C'est nickel. 

     

    Globalement, rien de compliqué : tu fais ce que te dis de faire le seul gars qui comprends quelque chose. 

    Physiquement, en fin de journée, ça fait très très mal aux doigts. 

     

    Et la lumière fut !

     

    Le branchement des prises et interrupteurs.

    Merci à Sebas, Morgan, Arthur, la famille, et tout ceux qui sont venus nous aider pour éclairer nos lanternes. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • A cause de la présence du mur de clôture, notre voisin (maçon) a pensé que l'utilisation de la pelle mécanique n'était pas possible. Il nous a donc prêté son marteau piqueur/burineur et nous a apporté son aide pour ouvrir le sol sur 5m de long. 

     

    La tranchée

    Vue la canicule que nous avons en ce mois de juillet, ici en plein soleil, Cayenne est une promenade de santé.

     

    60 CM de profondeur plus tard, le morceau de tuyau que nous cherchions pour nous raccorder au tout à l'égout était toujours introuvable. 

    La première hypothèse émise par Jojo fut: "ils ne l'ont pas mis ces cons !". 

    On a donc profité de la présence des lotisseurs pour leur poser la question. 

    Alors, en effet, il n'y avait pas de petit morceau de tuyau dépassant dans notre propriété. Par contre, il y avait un bouchon, très profond, à retirer pour me raccorder. 

     

    Et quand je dis très profond, je crois que quelques photos valent mieux qu'un long discours :

     

    La tranchée

     

     

    La tranchée

     

     

    La tranchée

     

    Il s'en est fallu de peu que l'on trouve du pétrole avant le tout à l'égout.

     

    La tranchée

    Et voilà, quelques coudes et c'est fini.

    On peut faire popo dans les tuyaux !

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Marie jo avait chaud, Jojo avait mal au dos (Cf étape de la tranchée de raccordement) et moi j'étais en rupture de talc pour continuer la peinture.

    Alors j'ai lancé un atelier facile, accessible à tous  : L'atelier "mur de parement". 

     

    Vous en avez marre des tâches à la con qui n'en finissent pas? 

    Faîtes une pause "pose de briquette". 

     

    Le mur de parement

    Il vous faut un pot de colle prêt à l'emploi spécial carrelage, une spatule et un peigne. 

     

    Le mur de parement

    Un qui encolle le mur et les briquettes, et un qui coupe à la disqueuse. 

     

    Le mur de parement

    Juste pas évident de travailler proprement.

     

    Le mur de parement

    En moins d'une journée, c'est posé, joint acrylique sur les bords, nettoyé et bâché (c'est plus prudent, le maçon n'a pas encore fait les joints du carrelage et sa notion de propreté n'est pas la vôtre, forcément). 

     

    C'est fini, ça se voit, c'est beau et on est content. 

     

    Voilà une journée à insérer entre 2 semaines merdiques pour se redonner du souffle. 

     

     

     


    votre commentaire