• Ossature Greb atelier

     

    Ossature Greb atelier

     

     

    Ossature Greb atelier


    votre commentaire
  •   

    Au départ nous avions prévu le bâtiment sur pilotis parce que notre terrain est principalement constitué d'argile gonflante, mais nous avons du changer d'optique. 

     Il faut savoir que technopieux m'a chiffré des devis avec des pieux allant jusqu'à 8m. Ok j'ai un sol pourri mais il y  a des limites... Et puis ils vous font payer 2500 € de déplacement alors qu'ils sont à 150 km de chez moi. A ce prix je peux même les héberger et leur faire table d'hôtes. 

    Bref, vous l'aurez compris je n'ai pas 40 000 € à jeter dans des pieux.

    Nous avons donc suivi les préconisations de l'étude de sol et creusé les fondations à 1m50 sans décaisser le terrain. Nous gardons la pente naturelle. 

     

    Les fondations

    L'implantation 

    Les fondations

     

    Les tranchées

    Les fondations Les fondations

     Le ferraillage des semelles et le coulage du béton.

    Les fondations

     

    Décaissement du futur vide sanitaire, au ras des semelles. 

    A gauche, notez le gros tas de terre qui fait 50m de long, au secours!

     

    Les fondations

     

    L'excédent de  terre  a été enlevé.

     

    On nettoie le vide   sanitaire pour que le maçon puisse monter les parpaings sur les semelles.

     

    En gros, ça consiste en enlever les éboulis.

     

     

     

    Et il y a du boulot.

     

    Les fondations

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voilà, tout propre. On pourrait presque manger par terre.

    Les fondations

     

     

    Le maçon a commencé le vide sanitaire.

    Les fondations

     

    Les fondations

     

    Mon père décaisse de 20cm à l'endroit du futur bac à graisse qui récupérera les eaux grises et alimentera la chasse d'eau des WC.

    Les fondations

     

     

    Pendant ce temps, je perce le parpaing à l'endroit des futurs tuyaux.

    Les fondations

     

    Le plancher est arrivé. Le maçon a disposé les poutres de façon à respecter l'écartement du polystyrène. 

    Les fondations

     

    c'est le moment de faire passer tuyaux et gaines.

    Les fondations

     

     

    Après avoir bien galéré pour enfiler les 2 premières gaines dans le vide sanitaire (16m de long + 3 murs de refend), Flo a eu l'idée de scotcher les gaines restantes ensemble pour ne faire qu'un seul passage.

    Les fondations

     

    INFO : 2 gaines rouges en 40 (portail/sonnette et tarif jour/nuit)

    1 gaine noire anti feu pour le raccord EDF

    2 gaines vertes  (télécom + gaine d'attente pour future fibre).

     

    D'autres gaines rouges relient le compteur principal aux 2 compteurs divisionnaires.

    Pour l'eau, une arrivée en 32 de diamètre et les raccords pour les robinets extérieurs en 25. 

     

    Le maçon vient de monter le vide sanitaire du garage, on y voit plus clair.

    Les fondations

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après avoir sniffé pendant plusieurs week-end de la colle, les tuyaux d'évacuations sont en place, les neurones un peu moins. 

     

    Les fondations

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    voici la cuve de récupération des eaux grises (douche, baignoire, lavabo) qui alimentera la chasse d'eau des toilettes. 

     

    Les fondations

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les toilettes sont au-dessus, j'ai mis un tuyau en 100 pour passer le câble de la future pompe. J'isolerai ensuite avec du liège en vrac pour éviter un pont thermique. 

     

     

    Petits Imprévus et Conseils (PIC)

    Durant cette étape, j'ai été confronté à plusieurs types de boulettes, les voici :

    - " Oups! il me manque 0,5 cm de longueur à mon tuyau." En effet, sans colle ça glisse moins bien et parfois le tuyau n'est pas parfaitement emboité, du coup quand on les colle, le coude qui devait pile poil se trouver sous le trou du polybeurk est décalé. 

    - " Oups! je n'ai pas encollé le bon côté du tuyau!". Oui, ne faites pas comme moi, évitez de papoter avec votre voisin, amis, collègues qui est venu vous aider. Sinon vous allez mettre de la colle partout sauf là où il faut. 

    - " Oups! il me manque un T !". Quand un seul élément vous manque et que la suite du chantier en dépend. Et pire ! Vous allez chez Franz Bonhomme chercher le T et un quart d'heure après c'est "oups! il me manque un Y !". Conseil : acheter plein de T, de Y de coudes  Femelles/Femelles et mâles/Femelles, etc, etc. et vous rendrez le surplus à la fin. 

    - Ne demandez pas à acheter un coude Mâle/Mâle, ça n'existe pas!! J'ai déjà testé pour vous.

    - Evitez de vous replacer la mèche de cheveux derrière les oreilles, la colle ne colle pas que les tuyaux ; ça ne part pas avec le shampoing, et le démêlage vous en coûtera quelques mèches arrachées. Vous pouvez travailler avec un bonnet sur la tête, un bob, un bonnet de bain (au choix selon votre tolérance au ridicule).

    - les tuyaux qui sortent de la dalle ne sont pas parfaitement de niveau malgré tous vos efforts. Astuces : allez voir la tronche des tuyaux placés par des pros sur le chantier voisin. Eh oui! Ce sont des tours de Pise ! Vous verrez, ça rassure. 

     

     

     

    Pour le vide sanitaire du garage, nous avons opté pour des hourdis en plastique. Moins cher...

     

    Les fondations

     

     

    La dalle est prête à être coulée.

    Les fondations

     

     

    Et voilà !

     

    Les fondations

    Les fondations

     Notez le polybeurk en plein milieu de la dalle, c'est la réservation de la future douche car selon le type de receveur le trou de l'évacuation ne tombe pas au même endroit. Ainsi on percera juste là où il faut sans risquer de tomber sur une poutre. 

     

     

    La gestion périphérique du bâtiment. 

    Les fondations

     

     Beaucoup d'autoconstructeurs enduisent de bitume les murs du soubassement puis mettent le delta ms (la protection alvéolée) pour protéger l'enduit des cailloux et de l'eau.

    Je n'avais pas la place d'enduire le mur, ayant à certain endroit que 15cm d'espace et une profondeur pouvant aller jusqu'à 1m20. 

    Pour drainer l'eau, en prenant en compte ces contraintes et le fait que chez nous il ne pleut quasiment jamais, mais quand il pleut ça peut être torrentiel et ça inonde. Sachant que les galets en trop grande quantité revient cher. 

     

    Voici le choix que j'ai fait : 

    Nous avons mis le delta ms seul, les alvéoles permettants à l'eau de circuler. Nous avons ensuite remblayé avec l'excédent de terre que nous avions, tout en respectant la pente naturelle du terrain. Et sur les 20 cm restant pour atteindre le niveau du sol fini, nous avons mis des galets. Cela permettra à l'eau de s'écouler plus bas, dans le pluvial, et ne stagnera pas devant la maison. 

     

     

     

    Les fondations

     

    Admirez la tronche de l'aération du vide sanitaire.

    Il faudra remblayer encore de plusieurs centimètre.

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      


    5 commentaires
  • Le garage

    La DreamTeam du bricolage, le collectif à la source: Marie Jo, la pro des mesures, Flo, notre rayon de soleil, JoJo, le pro du pot, et La Mue qui s'est s... les d... du c... (comprenne qui peut!!!!!!) Céline, la reporter de la semaine ;)

    Le garage

     Cé, séchée par le soleil du Sud, se remet de son orgasme solaire ;) A l'envers, comme d'hab

     

     

     

    Le garage

    Une lisse basse en douglas classe 4 est fixée sur le pourtour du garage, sauf à l'endroit des ouvertures. C'est sur cette lisse que va reposer la structure. 

     

    Le garage

    Ici on mesure.

     

     

    Le garage

    Ensuite on assemble au sol et on visse. On mesure enfin les diagonales, si elles sont identiques l'équerrage est parfait, sinon rectifiez en donnant des coups de pieds aux angles, sauf si vous êtes en tong !!

    Pour faire la pente du toit plat, on était parti sur une pente de 1cm par mètre. Sachant que les poteaux sont espacés de 60 cm et qu'il y a 8,5 m  de longueur de mur et que si on multiplie 6mm par le nombre de poteaux ça donne... heu... "On avait prévu 10 cm de dénivelé au lieu de 8,5 pour arrondir!", "6 mm ce n'est pas assez !" "Essaye 7mm pour voir?" Hein ??? GRRRRRRR

    1 cm tous les 60 cm c'est bien aussi. 

     

     

    Le garage

    Une fois vissé, on contrevente provisoirement. Cela va permettre de relever la structure sans que ça bouge. Les équerrages doivent être conservés.

     

     

    Le garage

    On relève les murs, vérifie les aplombs et on visse la structure sur la lisse basse.  

     

     

      

     

    Le garage

    On scie l'osb avec la scie circulaire à l'endroit où il faut faire des coupes. 

     

    Le garage

     

    Merci à Steeve qui est venu nous aider, l'homme qui visse et contrevente la structure plus vite que son ombre. Efficacité redoutable et de bons conseils! 

     

    Le garage

    Les garçons placent les dernières plaques d'osb. Le beau gosse torse nu à gauche, c'est le frangin. 

     

     

    Le garage

    Bienvenu à Maxime, futur autoconstructeur GREB, qui est venu se faire une idée sur place. Ici en pleine action sur la table de sciage. 

    Le garage

     

    Le voisin est venu en renfort pour nous aider à monter les poutres, avec ses échafaudages et son élévateur. Rapidité de mise en oeuvre, bien pensé et fonctionnel. Le top.

     

    Le garage

     

    Jojo réceptionne les poutres et les fait glisser jusqu'à l'autre bord. Les gambettes sont frêles vu d'ici, mais les brassouillets sont musclés. Personne n'a été blessé pendant l'opération. 

    Petit conseil : évitez les claquettes sur le chantier. 

     

    Le garage

    Steeve et hug sous les acclamations du public resté en bas.  

    Le garage

    Les poutres sont posées, il n'y a plus qu'à les écarter, les redresser et les fixer.  

     

    Quand les problèmes de math s'invitent sur le chantier : sachant qu'on a 17 poutres à répartir sur 8,5m de combien doit-on les espacer? (sachant que l'épaisseur de la poutre fait 10cm) réponses : 55 cm dit l'un, 45 dit l'autre, 43 dit le troisième. Un long débat s'en suit, mais la question fondamentale est : on mesure de où à où ? Et oui !! de bord à bord? De milieu à milieu? "Pfffffou ! Bon les gars, moi je vais chercher les vis pendant que vous réfléchissez !!".

     

    Le garage

    Et voilà !!! La bonne réponse était 43cm de bord à bord. Une médaille pour Marie jo, Céline et Steve.

     

    Le garage

     Mise en place des plaques d'OSB en 16 mm pour la couverture. Merci à Patrick d'être venu et d'être monté tout là-haut !

     

     

    Le garage

    Enfin une bâche agricole provisoire a été fixée le temps de la construction des bâtiments.

     

     

     

    Le garage

    Après un petit coup de Tramontane et l'arrachage de la bâche provisoire, nous avons pris la décision de mettre des pans de rouleaux bitumeux. Ils sont fixés par des tasseaux de bois tout le tour et au milieu. On limite ainsi les prises au vent. 

     

    Le garage

    Les laies se chevauchent de 10 cm environ et un enduit goudronné a été appliqué au pinceau aux jointures. On espère que ça fera l'affaire en attendant la bâche EPDM définitive d'ici 3 ou 4 ans. 

     

    Le garage

    Garage fini, fermé par un portail métallique à chaque extrémité de façon à circuler facilement, il permettra de stocker les matériaux au sec.

     

     

    Les PIC (Petits Imprévus et conseils)

     

    Le garage

    1- Quand le seul embout T20 que vous possédez pour visser les plaques d'osb tombe, au ralenti, sous les yeux horrifiés de tous, dans le trou de la planelle, et que s'en suit un silence pesant.

    Bien sûr, personne n'est venu ce matin avec un aimant dans sa poche. Astuce : les porte embouts  sont aimantés !!!! Attaché à une ficelle, on a pu récupérer le fugueur!

     

    2- On avait mesuré 478 cm de longueur de poutre afin qu'elle ne déborde pas de l'ossature. Une fois posées, les poutres dépassaient encore de 6 bons centimètres. Conclusion : les murs ont bougés vers l'intérieur. Conseil : Prendre son mal en patience.

     

    3- Les problèmes d'équerrages liés à la pente : 2 murs d'ossatures bord à bord était bien collés en bas mais éloignés en haut. Pas normal. On a dévissé le poteau pour le mettre droit, contre l'autre, et on a du rajouter un troisième poteau parce l'autre, du coup, ne pouvait plus être fixé à la lisse haute qui n'était pas assez longue. Conseil : peut-être qu'on aurait du prévoir la lisse haute légèrement plus longue que la lisse basse. 

     

     

     


    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique